Faire des économies avec une pompe à chaleur bien adaptée

Une pompe à chaleur ou PAC fait référence à un système de chauffage utilisant la chaleur naturelle du sol ou de l’air pour réchauffer l’intérieur de la maison. Elle est capable d’alimenter tous les radiateurs dans l’habitat, procurant un confort thermique optimal. Respectueux de l’environnement, cet appareil qui fonctionne à l’électricité produit plus d’énergie qu’il en consomme, soit l’équivalent de 3 à 4 kWh de chaleur par kWh consommé. C’est ainsi qu’il permet de faire des économies d’énergie à long terme. Cependant, une pompe à chaleur coûte souvent très chère dépassant la dizaine de milliers d’euros. Afin d’évaluer sa rentabilité, il est judicieux de connaître au préalable sa consommation.

Les paramètres définissant la consommation d’une pompe à chaleur

Plusieurs points seront pris en compte pour déterminer la consommation électrique d’une pompe à chaleur, à savoir : le volume de la pièce, l’isolation de la maison, les conditions climatiques de la région, la puissance de l’appareil, le réglage de l’appareil, le type de l’appareil (air-air, air-eau, sol-sol, etc.).

Pour qu’une PAC soit rentable, le choix d’une pompe à chaleur doit être bien étudié en tenant compte que sa puissance soit en adéquation avec vos besoins. De plus, l’intérieur où elle s’installe doit disposer d’une isolation correcte. Si ce n’est pas le cas, il se peut que la consommation annuelle du PAC soit plus élevée que celle d’un autre chauffage.

Avant de choisir un PAC, il est donc conseillé de faire réaliser un audit thermique par un expert indépendant, ce qui permet de :

  • Vérifier l’état de l’isolation de l’habitat si celle-ci permet la pose d’une pompe à chaleur de manière adéquate.
  • Évaluer la puissance optimale de la pompe à chaleur adaptée à vos besoins
  • Connaître la méthode de chauffage la plus rentable
  • Avoir une idée sur le modèle de pompe à chaleur le plus adapté à poser
  • Bénéficier des conseils sur la meilleure manière de baisser la consommation annuelle d’une pompe à chaleur.

La consommation selon le modèle

3 types de pompes à chaleur dominent le marché actuellement, à savoir : la pompe à chaleur hydrothermique (air-eau), la pompe à chaleur géothermique (eau-eau) et la pompe à chaleur aérothermique (air-air).

A titre indicatif, la consommation annuelle d’une pompe à chaleur air eau ou hydrothermique, pour une maison de 220 m2 est de 7700 kWh, soit 1100 euros par an.

Une pompe à chaleur eau-eau ou géothermique adaptée à un habitat de 150 m2 consomme annuellement environ 5250 kWh, soit 760 euros par an.

Une pompe à chaleur air-air ou aérothermique adaptée à une maison de 100 m2 a une consommation annuelle de 5000 kWh, soit 700 euros par an.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *