Focus sur la méthanisation : fonctionnement, résultats, avantages, inconvénients…

La méthanisation est un procédé de fabrication de biogaz, lequel est un gaz dit « naturel ». En effet, le biogaz est un gaz produit grâce à la dégradation des déchets organiques. Il est alors créé avec des unités de méthanisation spécifiques ainsi que des centres d’enfouissement adaptés à cet effet. Pour ceux qui ignoreraient encore ce qu’est un biogaz et le processus de méthanisation, découvrez toutes les informations clé dans cet article.

Comment fonctionne la méthanisation ?

On peut définir la « méthanisation » par la digestion ou la fermentation de la matière organique (déchets organiques) sous l’action combinée différentes sortes de micro-organismes qui sont naturellement présents dans la nature. Ce traitement est réalisé en l’absence d’oxygène pour obtenir l’effet désiré.

Généralement, on utilise un digesteur fermé confiné pour réaliser le biogaz au travers de la méthanisation. De cette manière, les matières organiques ne seront pas en contact avec l’air extérieur, et il n’y aura pas d’odeur due au procédé lui-même.

Quels sont les résultats obtenus avec le procédé de méthanisation ?

La méthanisation est ainsi une méthode naturelle et biologique pour produire une énergie renouvelable qui est le biogaz. Celui-ci offre de nombreux avantages dans le secteur de la production agricole et agro-alimentaire. On s’en sert également pour faire fonctionner certains appareils électroménagers utiles au quotidien. Mais son principal avantage est l’amélioration du bilan des émissions de gaz à effet de serre des industries ou des nombreuses exploitations qu’il y a dans le pays.

L’énergie renouvelable obtenue par la méthanisation se présente différentes formes : le biogaz ou bio-méthane, le fertilisant et le digestat. A la fin de la digestion des matières organiques pendant ce principe de méthanisation, on obtient du biogaz qui est composé de 50 à 80 % de méthane. Celui-ci produit alors une énergie 100% renouvelable.

Grâce à la méthanisation, il est possible de valoriser les matières organiques agricoles, de produire de l’énergie renouvelable et naturelle et de lutter contre le réchauffement climatique.

Quels sont les avantages de la méthanisation ?

L’énergie produite par la méthanisation est vertueuse pour de nombreuses raisons. On peut notamment citer le fait que le biogaz permet de réduire, voire même d’éviter, l’émanation naturelle du méthane dans l’atmosphère. En effet, le méthane a un pouvoir à effet de serre estimé à 25 fois supérieur à celui du dioxyde de carbone.

Le biogaz est également une énergie renouvelable qui dispose d’un bilan carbone neutre. Autrement dit, il provient de l’énergie solaire qui est stockée lors du principe de la photosynthèse. Ce qui veut encore dire que le CO2 est rejeté lors de la valorisation énergétique et est fixé par les plantes sur de courtes périodes. Ce qui est le contraire du système utilisé par les énergies fossiles qui libèrent davantage de carbone enfoui depuis plusieurs années, voire des millénaires.

Ainsi, on peut catégoriser les avantages de la méthanisation en trois grandes parties : les avantages économiques, les avantages agronomiques et les avantages environnementaux. Dans les avantages économiques, les utilisateurs du biogaz peuvent bénéficier de revenus supplémentaires, d’autonomie en chaleur dans un contexte d’accroissement du coût des énergies fossiles, de la diversification des débouchés pour les cultures et d’une réduction de l’achat des engrais par la valorisation des digestats.

Les avantages agronomiques concernent principalement la transformation du lisier et du fumier en un produit fertilisant. Celui-ci sera plus facilement assimilable par les plantes et dégagera moins d’odeurs et d’agents pathogènes. La méthanisation permet également de traiter les déchets organiques à des prix plus compétitifs. Et enfin, toujours dans les avantages agronomiques, les utilisateurs peuvent apprécier la suppression des insectes de la fosse de stockage, ainsi que de l’odeur.

Quant aux avantages environnementaux, le biogaz par méthanisation est aujourd’hui une source d’énergie renouvelable fortement appréciée par rapport à l’énergie fossile. Grâce à la méthanisation, il est possible de réduire la pollution due au lessivage de l’azote. De plus, ce principe permet aussi de gérer durablement les déchets organiques et ainsi obtenir des villes plus propres.

Quels sont les inconvénients de la méthanisation ?

De l’autre côté, il faut faire attention au fait que le biogaz est un gaz dangereux. Il est à la fois un gaz explosif, toxique et corrosif. Pour l’utiliser, il faut donc prendre le minimum de précautions.

Ainsi, si les précautions nécessaires sont prises, l’installation d’un digesteur de méthanisation ne présentera aucun risque majeur. Pour ce faire, il est indispensable d’éviter d’installer tout appareil électrique à côté du digesteur. Il faut également surveiller en permanence les éventuelles fuites et utiliser des matériaux non-corrosifs.

Il faut également savoir que pour installer correctement ce dispositif de fabrication d’énergie renouvelable, il faut énormément de place. 1000 m3 seront ainsi nécessaires pour fabriquer environ 700 litres de fioul. On peut néanmoins réduire ce volume, mais cela a un coût assez onéreux.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *