Les 4 innovations majeures en 2019 pour les climatisations

La climatisation est un enjeu de la transition énergétique. De plus en plus utilisée, elle représente un risque pour l’environnement, en particulier avec l’adoption massive par la Chine et L’inde. En France, l’ADEME a lancé un appel à projets sur la climatisation durable afin de limiter significativement l’usage des fluides frigorigènes qui émettent du gaz à effet de serre, très polluant. La priorité est d’adopter des technologies innovantes de climatisation durable qui associent efficacité énergétique et émission de gaz à effet de serre réduite. Les nouvelles technologies apportent des innovations permettant de réduire la consommation, de bénéficier des logements moins énergivores, de conserver l’énergie provenant des énergies renouvelables auparavant gaspillée. Quelles sont donc les 4 innovations majeures en 2019 pour les climatisations ?

La technologie Inverter améliorée

La technologie Inverter est conçue pour réguler et adapter de façon automatique la vitesse et la puissance du climatiseur en fonction de la variation de température, ce qui implique logiquement une consommation d’énergie optimisée. Une économie d’énergie de 20 à 25% est constatée grâce à cette technologie car contrairement aux climatiseurs classiques, la climatisation continue de fonctionner même si le nombre de degré souhaité est atteint. La consommation d’énergie supplémentaire relative au redémarrage du moteur n’existe plus.

En effet, l’Inverter équilibre la moindre variation de température en n’autorisant pas dériver la température intérieure. La fonctionnalité climatisation lui permet de fournir plus de chaleur lorsque la température extérieure est élevée et moins de puissance quand la température extérieure est basse. Cela est possible en adaptant sa vitesse de rotation. La température souhaitée sera rapidement atteinte, et la température intérieure sera conservée au plus près de la température de consigne.

Cette technologie peut être appliquée à tout type de climatisation, qu’il soit monobloc, à énergie solaire ou split.

La climatisation au Gaz R32

La climatisation au Gaz R32 est conçue pour répondre conformément à la réglementation européenne, côtés performance et propreté environnementale. Les fabricants ont commencé à proposer une climatisation écologique avec moins d’émissions de gaz à effet de serre. Les climatiseurs qui fonctionnent avec le fluide frigorigène au R32 consomment trois fois moins d’énergie que ceux au gaz R410A, tout en fournissant des performances élevées. Par ailleurs, leur niveau sonore est souvent faible aux alentours de 19 décibels. La majorité des appareils au Gaz R32 appartiennent à la classe énergétique A+++, ce qui permet de bénéficier jusqu’à 80% d’énergie gratuite.

La climatisation solaire

Les appareils de climatisation qui fonctionnent avec des énergies renouvelables permettent de profiter de l’air frais à moindre coût. En se servant de l’énergie du soleil pour rafraîchir son domicile, les factures énergétiques seront nettement réduites.

Le principe de la climatisation solaire consiste à produire du froid avec du chaud. Des capteurs solaires chauffent l’eau et l’évaporation sera convertie en froid. Consommant moins d’électricité, il s’agit d’un procédé qui s’avère économique. C’est sans conteste une solution écologique, préservant l’environnement grâce à l’absence des fluides frigorigènes qui impactent négativement sur le réchauffement climatique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *