A la découverte du métier de canalisateur

Le métier de canalisateur est indispensable au bon fonctionnement des réseaux d’adduction en eau potable et d’assainissement. Sa mission consiste à gérer l’installation et la maintenance du réseau de distribution d’eau potable et d’évacuation des eaux usées. Ce métier concerne le domaine des travaux publics.

Le canalisateur pose et entretient les canalisations d’eau mais aussi leurs composants tels que les vannes et collecteurs. Il intervient aussi au niveau des réservoirs ou des châteaux d’eau, des aqueducs ainsi que sur les réseaux de gaz, d’électricité et de plus en plus sur les réseaux de fibre optique.

Que fait un canalisateur ?

Sa mission consiste très concrètement à poser des tuyaux au fond d’une tranchée, à réaliser les raccordements de réseaux, à contrôler l’installation puis à remettre la chaussée en bon état à la fin des travaux.

De façon plus détaillée, sur le chantier, le canalisateur est en fait bien plus qu’un poseur de canalisation :

– il localise les éventuelles défaillances de canalisation

– il sécurise le chantier avant le début des opérations

– il repère les réseaux – eau, gaz, électricité, télécom – existants au moyen de plans et effectue un marquage au sol

– il désactive une partie d’un réseau avant d’intervenir

– il supervise le percement des tranchées avec les engins de terrassement en respectant les plans du maître d’œuvre

– il ajoute un lit de pose (gravier, calcaire, gravillons…)

– il installe ou répare les conduites d’eau en posant les tuyaux en acier, PEHD ou ciment…

– il assemble le tout avec des pièces de raccordement : manchons, chaussettes, joints, vannes et robinets ainsi que des compteurs d’eau

– il effectue avec le chef de chantier un contrôle des réseaux posés (inclinaison, étanchéité…) au moyen de lasers

– il construit des regards et aussi des hydrants tels que des bouches et des poteaux d’incendie

– il peut aussi contrôler les tuyaux, leur ovalisation, leur résistance à la pression

– il remet en état la chaussée, les trottoirs et caniveaux.

Il peut être amené à utiliser des engins et techniques élaborés tels que des micro-tunneliers, l’électro-soudure, le forage téléguidé, des appareils de mesures topographiques, des tableaux de bord en temps réel sur l’état du réseau…

Le canalisateur maitrise de nombreuses opérations techniques complexes :

– techniques d’implantation de réseaux enterrés ou aériens

– techniques de collage, de soudure dans différents milieux

– techniques de construction de réseaux sous pression ou gravitaires

Pour qui travaille-t-il ?

Un canalisateur avec un CAP démarre généralement sa carrière comme ouvrier spécialisé. Il peut travailler soit pour une entreprise de travaux publics (BTP) soit pour une entreprise spécialisée dans les réseaux intervenant au service d’une collectivité territoriale.

Il peut également travailler directement pour une collectivité locale au sein d’un service technique après obtention d’un concours administratif ou par voie contractuelle.

Quelle formation pour devenir canalisateur ?

Pour devenir un ouvrier canalisateur, le minimum requis est un CAP constructeur en canalisations des travaux publics. Ce diplôme se prépare en deux ans après la classe de troisième dans un CFA ou dans un lycée professionnel.

Pour devenir technicien canalisateur, il faut un bac pro travaux publics qui s’obtient en trois ans après la classe de troisième. En plus de ses compétences techniques, le technicien endosse ensuite un rôle d’encadrement sur les chantiers.

Un BTS travaux publics et bâtiments ou un DUT génie civil option travaux publics permet d’accéder à des missions d’encadrement de chef de chantier.

Le salaire brut mensuel en début de carrière est estimé à 1400 €

Un canalisateur professionnel est membre d’une organisation faisant partie de Fédération Nationale des Travaux Publics (FNTP). L’organisation des canalisateurs fédère 330 entreprises spécialisées dans la pose de et la réhabilitation de canalisations d’eau potable, d’eaux usées, d’irrigation et de gaz.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.