Le projet de mini-centrale d’Eyguiéres

La filière hydroélectricité de la Région Provence-Alpes-Côte d’Azur comporte un parc de 166 mini-centrales hydroélectriques en service, dont 126 centrales en rivière, 16 centrales sur adduction d’eau pluviale et 30 centrales sur canal.

Le projet de mini-centrale d’Eyguiéres

La construction de la mini-centrale hydroélectrique d’Eyguières, commune française située en région Provence-Alpes-Côte d’Azur, sur le canal d’irrigation de Craponne à Eyguières a été réalisé dans le cadre d’un groupement d’intérêt économique (GIE) constitué entre l’ASCO (Association Syndicale Constituée d’Office) des arrosants de la Crau, propriétaire du canal d’irrigation, et la SCP.

Cet ouvrage se décompose en multiples éléments distincts :

– une prise d’eau sur le canal

– une conduite forcée DN2600 mm enterrée sur 460 mètres

– un bâtiment d’usine de 180 m² pour installation de l’équipement

– une génératrice de 5 tonnes

– une turbine de 25 tonnes

– un ouvrage de restitution de l’eau dans le canal d’irrigation

Cette turbine est dimensionnée pour exploiter un débit de 15 m3/s, sous une charge de 12 m de colonne d’eau. Sa puissance est de 1,5 MW avec une production annuelle estimée à 5 GWh, soit l’équivalent de la consommation de 700 habitants chaque année.

L’ensemble de l’ouvrage a été réalisé en un an et demi.

Fonctionnement de la mini-centrale

Cette mini-centrale fonctionne grâce à un canal d’irrigation qui était déjà en place. Il puise son eau du canal de Craponne par une conduite sous pression d’un de diamètre 2,60 m pour un débit de 15 m3 par seconde.

C’est le débit naturel du canal d’irrigation qui est exploité pour produire de l’électricité.

Une fois le turbinage effectué, l’eau est renvoyée dans le canal afin d’être utilisée pour l’irrigation des terres agricoles.

L’électricité produite est ensuite injectée en haute-tension dans le réseau, ce qui a impliqué un aménagement spécifique du poste de raccordement. L’usine sera en fonctionnement de mars à novembre. Les mois les plus productifs sont ceux de mai, juin, juillet et août.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *